Certains aiment les spas, d'autres la peinture, et d'autres encore l'alcool. Mon truc à moi, ce n'est rien de tout ça : c'est les sensations extrêmes. Et ça ne date pas d'hier. Dernièrement, j'ai par exemple effectué un vol en avion de chasse. Je rêvais de faire un tel vol depuis des années et le moins qu'on puisse dire, c'est que j'en ai eu pour mon argent ! Car c'était encore plus dément, plus excessif et plus magique que tout ce que j'avais pu concevoir ! Lorsqu'on a décollé, j'ai été un peu déçu qu'on ne décolle pas sur les starting blocks, mais j'ai vite oublié cette légère déception quand a commencé le vol acrobatique. J'avais beau avoir lu un paquet de trucs sur le sujet, je n'avais pas, mais alors pas du tout envisagé la violence de la chose ! Je crois qu'à force de parcourir des récits sur ce type de vol, j'avais fini par croire que ce n'était en réalité qu'un simple tour de Space Mountain. Mais autant vouloir comparer une insolation à une immolation, en fait. Vous en connaissez beaucoup, des manèges qui font que votre corps pèse 375 kg sous l'effet des G, vous ? Aucune attraction n'est à ma connaissance assez violente pour vous faire tomber dans les pommes ! Tandis que là, le risque est présent. A chaque changement de trajectoire un peu brusque, en fait. A vrai dire, si un tel manège existait, je ne suis pas convaincu que les foules se bousculeraient pour l'essayer. :-) Je crois bien qu'il faut avoir un grain pour aimer un truc aussi intense et aussi extrême. Pendant ce vol, j'ai eu droit pêle-mêle à des vrilles, à des déclenchés, et même à des vols dos durant lesquels j'ai pu admirer la Terre, la tête en bas... C'était fantastique, mais aussi un peu dur à encaisser, par moments (peser 375 kg est vraiment une expérience éprouvante, quand ça dure plus de quelques secondes). Je pourrais idéaliser les choses en vous racontant que mon estomac a tenu bon, mais ce ne serait pas vrai : j'ai été malade sur le chemin du retour. J'ai conscience que ce n'est pas follement glamour d'aborder ce sujet, mais je préfère dire les choses clairement pour ceux qui voudraient effectuer un tel vol : quand j'ai retrouvé le tarmac, j'avais un sympathique souvenir sous la forme d'un... sac à vomi. Pour avoir de plus amples informations sur cette expérience, je vous invite à jeter un oeil au site où j'ai trouvé ce vol. Davantage d'information sur ce vol en avion de chasse L39 en allant sur le site web de l'organisateur.